Films de zb Media

Mont Blanc

Mont Blanc et Haute-Savoie

Un documentaire sur la Savoie, Chamonix et le massif du Mont Blanc. (BR 2000)

Écrit et réalisé par Stephan Bleek
Caméra : Benedikt Preisinger
Montage : Katharina Sanders

Le Mont Blanc, le plus haut sommet des Alpes, a été escaladé pour la première fois à l’été 1786. La naissance de l’alpinisme. Le monde glaciaire du massif du Mont-Blanc est l’un des plus beaux paysages du monde. Hochsavoien est une terre pour les actifs, pour les rêveurs, pour les connaisseurs. Le film montre des alpinistes dans le massif du Mont-Blanc, dépeint les gens des vallées.

Mont Blanc2019-12-04T17:41:33+01:00

Hieronymus Bosch et le fantastique dans l’art

Hieronymus Bosch et le fantastique dans l’art

Un film documentaire en 2 parties pour ARTE sur le peintre médiéval Hieronymus Bosch.

Le peintre Jérôme van Aaken, appelé Hieronymus Bosch, a vécu dans la ville hollandaise de Herzogenbosch entre probablement 1450 et 1516. Aujourd’hui, nous voyons en lui un peintre excentrique de visions religieuses, une figure exceptionnelle dans la peinture des Flammes et de l’Europe. Les peintures fascinantes ont une dimension de profondeur qui a inspiré des psychanalystes comme Carl Gustav Jung et des artistes comme Max Ernst et Salvador Dali au XXe siècle. Des découvertes récentes rendent la figure de ce peintre encore plus énigmatique, selon laquelle il ne peut peut-être pas être le seul responsable des images fantastiques.

Dans deux films, “L’inventeur de l’inconscient” et “Rêve, conduite et connaissance de soi”, Stephan Bleek a réalisé un portrait du peintre et de son œuvre qui, à travers des gros plans, donne vie aux peintures richement détaillées de Bosch d’une manière dense et directe.

La première partie traite de l’œuvre principale “Le Jardin des désirs”, actuellement au Musée du Prado à Madrid ; la deuxième partie présente le “Jugement dernier”, actuellement à Vienne, et la “Tentation d’Antoine” de Lisbonne, ainsi que le tableau “Le chariot de foin.

L’image humaine de Bosch devient claire : l’homme est un imbécile qui est conduit sans but à travers le monde par les désirs et l’obstination, sans souci, sans raison, sans sagesse ou sens. Ses tableaux mettent en regard la nature instinctive de l’homme et la connaissance de soi, dont la sagesse seule permet de trouver le chemin du bonheur et de la richesse. L’héritage le plus important de Bosch est la grande ingéniosité avec laquelle il met en scène cette vision du monde. Beaucoup de ces idées nous sont étrangères et en même temps étonnamment présentes.

(BR / ARTE 2002)

Hieronymus Bosch Ausschnitt Garten 2

Hieronymus Bosch et le fantastique dans l’art2019-12-02T10:36:25+01:00

Dieu est la Lumière – Chartres

Dieux est la Lumière. La cathédrale de Chartres

En été 1996, nous sommes revenus à Chartres pour la première fois après de nombreuses années. La cathédrale m’avait déjà fasciné lors de mon premier long séjour en France en 1971. Maintenant, avec le projet de tourner un documentaire d’une heure pour le Bayerischer Rundfunk dans mes bagages, la rencontre a été beaucoup plus intense.

B&B avec une famille d’agriculteurs

Nous avons emménagé dans nos quartiers près de Chartres dans un très joli gîte avec une famille d’agriculteurs près de la ville. Ça a l’air romantique, la vieille ferme aussi. Et la jeune famille avec deux jeunes enfants nous a réservé un accueil chaleureux. L’agriculture près de Chartres, c’est la culture céréalière à grande échelle. De grosses machines appartenaient à la ferme. La récolte était imminente. Donc pas la moindre trace d’isolement rural tranquille.

La fin de l’extrait du film a une histoire particulière. Il montre la cathédrale d’un endroit à l’est où le soleil se couche directement au-dessus de l’église le soir. Il n’a pas été facile de trouver ce point sur une petite route à 10, 12 kilomètres à l’est de la cathédrale, d’autant plus que la recherche a eu lieu en juin, mais les photos étaient prévues pour septembre. Mais nous avons trouvé le lieu, c’est sur l’un des chemins que les étudiants de Paris empruntent chaque année le dimanche des Rameaux lors de leur pèlerinage à Chartres.

Le pèlerinage du dimanche des Rameaux

Lorsque nous avons filmé le pèlerinage le dimanche des Rameaux 1997, plus de 5 000 étudiants y ont pris part. Lorsque les pèlerins arrivent à Chartres, ils se rassemblent avec leurs palmiers devant le portail fermé. Le cardinal Lustiger ouvrit le portail royal de l’église avec des coups durs et la foule des pèlerins s’avança dans l’immense nef – symbole de l’entrée de Jésus à Jérusalem. Une expérience incroyablement émouvante. Le caméraman Philipp Müller “nageait” avec sa Steadycam au milieu des étudiants qui affluaient dans l’église. Au grand dam du Cardinal, il se détourna de l’autel alors que la messe avait déjà commencé. Ce sont les moments où le réalisateur entre en conflit. Nous avions le droit de déranger, oui, il fallait déranger, mais mieux à l’arrière-plan. Mais les tirs les plus spectaculaires sont à l’avant.

Labyrinthe de la cathédrale de Chartres

Le Labyrinthe

Un jour de septembre 1996, avec l’aide de quelques assistants, nous avons réussi à faire sortir toutes les chaises de l’église pour filmer le grand labyrinthe. Nous avions une grue caméra de 10 mètres de haut dans la cathédrale. L’utilisation d’un bourdon, alors qu’il n’y avait que les premiers modèles, avait été interdite. La raison en était qu’une équipe de la BBC avait dirigé un drone dans l’une des vitrines irremplaçables de l’église. Les caméras pesaient encore quelques kilos et quelques vitres se sont cassées. Mais heureusement, ce n’étaient pas les spécimens les plus précieux du “Bleu de Chartres”. Filmer le labyrinthe avec la lourde grue a été une tâche très difficile. A la fin, il y a eu le salut que nous méritons – les tirs d’une hauteur de 10 mètres étaient excellents. Le mystérieux labyrinthe nous invite à un voyage spirituel. Qui suis-je ? Quel est le sens de la vie ?

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Bleu de Chartres

Nous avons également étudié la production du verre à cette époque et l’avons finalement filmé à St Etienne dans le sud de la France. Le cobalt, l’antimoine, le cuivre et le fer dans une masse fondue de sodium produisent un verre bleu très lumineux. Ce n’est qu’à Chartres que l’on peut encore voir ce verre original du 12ème siècle. Aujourd’hui, les restaurateurs prennent grand soin de réparer les vitres endommagées avec des vitres neuves fabriquées selon les recettes originales. Mais la plupart des surfaces vitrées de la cathédrale sont d’origine. “Dieu est lumière” – les fenêtres colorées de la cathédrale qui brillent dans la lumière du matin créent une atmosphère incomparable.

Filmer, c’est aussi travailler avec la lumière. A la fin de la journée, quand la fenêtre Jesse de la cathédrale de Chartres commence à briller, notre âme reçoit le contact profond avec ce qui nous anime et nous émeut au plus profond de notre être.

Le film “Chartres ou l’esprit gothique” a été diffusé sur différentes chaînes d’ARD et dans d’autres pays européens. En France, le film d’Ulrike et Stephan Bleek a également été inclus dans le programme du film pour les écoles.

Les scènes des cultures du monde – Chartres et l’esprit gothique

Un documentaire sur la cathédrale de Chartres (BR 1997)

Livre : Ulrike Ziegler
Réalisateur : Stephan Bleek
Caméra : Hermann Reichmann, Philipp Müller
Montage : Katharina Sanders

Dieu est la Lumière – Chartres2019-12-07T14:11:32+01:00

Jérôme Bosch et le fantastique dans l’art

Un film documentaire en 2 parties pour ARTE sur le peintre médiéval Hieronymus Bosch.

Dans la ville hollandaise de Herzogenbosch, entre 1450 et 1516, le peintre Jérôme van Aaken vécut, qui se fit appeler Jérôme Bosch. Aujourd’hui, nous voyons en lui un peintre excentrique de visions religieuses, une figure exceptionnelle dans la peinture de la flamme et de l’Europe. Les peintures fascinantes ont une dimension de profondeur qui a inspiré des psychanalystes comme Carl Gustav Jung ou des artistes comme Max Ernst ou Salvador Dali au XXe siècle. Encore plus surprenantes sont les découvertes récentes sur la figure de ce peintre, selon lesquelles il ne peut peut-être pas être le seul responsable de ces images fantastiques.

Les films

Dans deux films, “L’inventeur de l’inconscient” et “Rêve, conduite et connaissance de soi”, Stephan Bleek a créé un portrait du peintre et de son œuvre qui, à travers des gros plans, donne vie aux peintures richement détaillées de Bosch d’une manière dense et directe.

La première partie traite de l’œuvre principale “Le Jardin des Désirs”, aujourd’hui au Musée du Prado de Madrid. La deuxième partie du “Jugement Dernier”, aujourd’hui à Vienne, et la “Tentation d’Antoine” de Lisbonne ainsi que le tableau “Le chariot de foin” sont présentés.

L’ingéniosité

L’image humaine de Bosch devient claire. L’homme est un imbécile qui est conduit sans but à travers le monde par les désirs et l’obstination, sans souci, sans raison, sans sagesse ou sens. Ses tableaux mettent en regard la nature instinctive de l’homme, la connaissance de soi, la sagesse sur laquelle seule la voie du bonheur et de la richesse peut être trouvée. L’héritage le plus important de Bosch est la grande ingéniosité avec laquelle il met en scène cette vision du monde. Beaucoup de ces idées nous sont étrangères et en même temps étonnamment présentes.

(BR / ARTE 2002)

Jérôme Bosch et le fantastique dans l’art2002-10-31T21:26:04+01:00

Images d’un paysage : Les Alpes Maritimes

Les Alpes Maritimes

Un documentaire sur les Alpes Maritimes françaises. (BR 2001)

Écrit et réalisé par Stephan Bleek
Caméra : Benedikt Preisinger
Montage : Dirk Göhler

Une production de la Bayerischer Rundfunk, 2001.

Images d’un paysage : Les Alpes Maritimes2019-12-04T15:17:13+01:00

Passion, foi, sensualité. Rubens et l’art du baroque

Passion, foi, sensualité. Rubens et l’art du baroque

Un film sur la vie de Peter Paul Rubens. Rubens est crédité de plus de 2000 peintures et de milliers de dessins. Une œuvre de vie d’une grandeur inimaginable. Dans cette abondance tout semble contradictoire : le pieux et plus grand artiste religieux de l’époque, le peintre voluptueux aux instincts archaïques, la bourgeoisie et l’entrepreneur artistique. Un génie puissant, sauvage et affectif. Le bouillonnant créatif, ouvert aux passions les plus profondes. Le film de Stephan Bleek raconte la vie de Rubens. Tourné à l’endroit d’origine.

Écrit et réalisé par Stephan Bleek
Caméra : Hermann Reichmann
Montage : Katharina Sanders
(BR 2000)

Passion, foi, sensualité. Rubens et l’art du baroque2019-12-07T14:03:26+01:00

Jeune pour toujours. Raphaël et la renaissance de l’art

Un documentaire sur le peintre de la Renaissance Raphaël. (BR 2000)

Écrit et réalisé par Stephan Bleek
Caméra : Hermann Reichmann
Montage : Katharina Sanders

Le nom Raphaël signifie la renaissance de l’art. Vasari appelle Raphaël un “dieu mortel”. L’imagination de l’artiste transcende la vision habituelle des choses, transformant l’image en œuvre d’art. Le film de Stephan Bleek montre la vie et l’œuvre du peintre de la Renaissance Raffel von Urbino.

Jeune pour toujours. Raphaël et la renaissance de l’art2000-10-29T14:14:13+01:00

Florence

Florence et l’esprit de la Renaissance

Un documentaire sur la Florence de la Renaissance. (BR 1998)

Scénario: Ulrike Ziegler, Stephan Bleek

Réalisateur: Stephan Bleek

Caméra: Gerhard Lechner

Montage :

Florence2019-12-04T14:35:52+01:00

Métallurgistes en Bavière

Sidérurgie Maxhütte

Sidérurgie Maxhütte Photo: Bleek

Un film documentaire sur la Maxhütte qui a été fermé aujourd’hui. Les métallurgistes et les ingénieurs parlent de leur travail. (BR 1999)

Écrit et réalisé par Stephan Bleek

Caméra : Robert Kumeth

Montage : Miroslav Perna

Le travail dans les fonderies forme des gens spéciaux. “Nous avons grandi avec la sidérurgie”, dit le maître fondeur Max Hufnagl, qui ressemble à un extraterrestre dans ses vêtements argentés ignifugés. “Le travail nous soude ensemble.” “Ce qui se passe ici a toujours été fascinant, il y a quelque chose”, ajoute la jeune ingénieur Eike Schmilinsky. Scènes tournées dans le haut fourneau de la Maxhütte. Le film de Stephan Bleek montre le processus de production d’une usine métallurgique, du haut fourneau au laminoir, raconté avec des sons originaux des ouvriers et des ingénieurs.

Métallurgistes en Bavière2019-12-04T14:17:04+01:00